Skip to main content

Gagner aux paris sportifs : l’approche des pros

Gagner aux paris sportifs, ça s’apprend ! Si de nombreux mythes entourent le monde des paris sportifs, le quotidien des parieurs qui gagnent de l’argent est moins romanesque… mais plus accessible ! Les parieurs professionnels savent bien que le succès en paris sportifs s’obtient avant tout avec de la maîtrise de soi, une bonne dose de connaissances, certaines techniques, et de la persévérance. Si vous êtes prêt(e) à suivre cette voie, notre guide pro 2020 est fait pour vous ! Vous n’y trouverez pas de formule magique, mais vous comprendrez comment font les pros réussissent à gagner leur vie en paris sportifs. Bonne découverte !  

Gagner ses paris sportifs grâce aux meilleurs

Les parieurs professionnels ne choisissent que la crème de la crème des sites de paris sportifs pour placer leurs mises. Commencez pas là pour faire aussi bien qu’eux et augmenter vos chances de gains : 

Opérateur Bonus
Betclic
4.5/5

100 € BONUS

Jusqu'à 100 € en paris gratuits

Termes & Conditions
Freebets délivrés dès la fin de votre 1er pari
Unibet
5/5

100 € BONUS

Jusqu'à 100 € en paris gratuits

Termes & Conditions
50 % sous 24h et 50 % après validation du compte
NetBet
4/5

155 € BONUS

Jusqu’à 155 € en paris gratuits

Termes & Conditions
50 % sous 24h et 50 % après validation du compte + 5 € de freebets

Gagner ses paris sportifs ? D’abord une question de mental

Mettons vos idées bien au clair sur la façon d’aborder les paris sportifs. Non, les paris sportifs ne sont pas une simple question d’inspiration, d’anticipation, de pronostic. À la base, gagner ses paris sportifs est une question de discipline et de contrôle de soi. C’est tout un parcours qui vous attend pour développer une attitude gagnante dans votre manière d’aborder les paris. Plus tôt vous saurez acquérir la psychologie du parieur à succès, plus vite vous serez en mesure de gagner aux paris sportifs.

En pari sportif, c’est incroyable, mais vrai : on répète souvent les mêmes erreurs. Tel parieur va continuer à miser sur la victoire de son équipe préférée, alors que celle-ci enchaîne les raclées, engluée au fond du classement. Un autre va parier pour essayer de compenser le pari perdu la veille, enchaînant ainsi les mises négatives. Le fil conducteur des attitudes perdantes en pari sportif est souvent l’incapacité à prendre du recul sur soi-même, pour reconnaître ses propres fautes… et y mettre un stop. Au cœur du problème : les biais cognitifs

Bien se connaître

Les biais cognitifs sont des façons de penser, d’agir ou de réagir, qui nous écartent un peu, parfois beaucoup, d’un comportement réaliste, adéquat, en rapport logique avec la réalité. Ces écarts sont profondément humains, ancrés dans notre psychologie, notre histoire, nos émotions, nos préjugés… Pas la peine d’aller voir un psychologue si vous n’en souffrez pas ! Mais pour ce qui nous intéresse, les paris sportifs, bien identifier ces biais est une étape importante pour les neutraliser.

5 biais cognitifs qui empêchent de bien parier

  1. L’implication émotionnelle.

    Vous adorez votre club de cœur depuis votre tendre enfance ? Vous ne supportez pas cet athlète, car ses cheveux gras et longs vous rappellent une vieille connaissance qui vous avait causé du tort au lycée ? ⚔️  Cela peut influencer votre façon d’aborder le match, vous incitant à miser sur une victoire ou une défaite pour des raisons qui devraient rester en dehors de votre champ d’analyse.

  2. L’attraction ou l’aversion du risque.

    Votre tendance naturelle à accepter ou refuser la prise de risque peut avoir un impact négatif sur vos pronostics. Si vous misez tout le temps sur le favori par crainte de parier sur un outsider, vous aurez bien du mal à remporter des mises avec de belles cotes. Si vous misez systématiquement sur le petit poucet parce que c’est excitant, vous perdrez bien plus souvent qu’à votre tour.

  3. Le conformisme ou l’anticonformisme.

    On ne compte aucun mouton parmi les parieurs pro. Si vous suivez toujours l’avis général, par habitude, vous raterez des occasions de paris juteux. Au contraire, si vous aimez trop aller à contre-courant des tendances, simplement pour le plaisir de vous démarquer, vous ferez trop souvent des paris incohérents et au final, perdants.

  4. Les superstitions.

    Vous misez toujours d’une certaine manière parce que cela vous a réussi dans le passé ? Vous incorporez dans votre réflexion la couleur de la cravate portée par le coach la veille du match ? Attention ! Repérez des tendances et des indices a toute sa place en pronostic sportif. Mais il faut que ces derniers soient en prise tangible avec le sport et les résultats, et pas juste de simple coïncidence ou des croyances.

  5. Le biais de confirmation.

    Vous avez penché, d’instinct, pour une victoire surprise de ce nouveau venu en boxe. Et plus, vous vous renseignez sur le combat, plus vous trouvez des éléments qui confirment votre intuition ! 🔍 Vous êtes peut-être sur un bon coup…ou il se peut que vous soyez juste en train d’essayer de vous convaincre ! Gardez en tête que nous avons une tendance naturelle à donner un peu trop d’importance à tout ce qui confirme notre propre avis.

Un parieur zen sait comment gagner aux paris sportifs

Prendre la maîtrise de ses biais cognitifs est une des clés de ceux qui savent comment gagner aux paris sportifs. Cela demande un travail sur soi-même pour découvrir dans quels pièges on a tendance à tomber. Et une attention continue pour ensuite s’en maintenir éloigné(e) au moment de parier. Mais, sur le plan mental, vous n’êtes pas au bout de vos peines – même si le jeu en vaut la chandelle.

Un dernier biais, plus diffus et multifactoriel, peut vous faire perdre votre sagacité, et vos paris : l’instabilité psychologique. Pour la contrecarrer, pas besoin d’écouter 10 fois par jour le titre « Zen » de Zazie. Juste d’en retenir le message principal : zen restons zen ! C’est un fait que l’on parie mal lorsque l’on est de mauvaise humeur, au contraire euphorique, obnubilé par la victoire, par la défaite, ou en manque de sommeil. Ne prenez pas ces aspects à la légère car ils sont assez pernicieux ! Les parieurs débutants y sont peu confrontés. Par contre, avec le temps, plus on s’implique dans les paris sportifs, plus les enjeux augmentent, et plus votre lucidité peut en souffrir.

5 habitudes à prendre pour rester frais mentalement :

  • Contrôler son excitation. Si le Tour de France passe sous votre fenêtre cette année, cela ne doit pas perturber votre routine d’analyse des événements sportifs.
  • Modérer son impatience. Si vous enchaînez les pronostics ratés, vous aurez tendance à les multiplier pour enfin gagner. Parier vite, c’est parier moins bien !
  • Évacuer les défaites. Vous avez bel et bien perdu cette mise sur laquelle vous vous frottiez les mains, à la dernière minute ! 😠  Apprenez à relativiser pour rester vous-même.
  • Maintenir un équilibre. Bien pronostiquer prend du temps, mais passer ses journées la tête dans les paris est néfaste. Imposez-vous des limites au temps que vous y consacrez.
  • Identifier les sorties de route. Ce n’est pas si grave de craquer sur quelques paris, parce que votre esprit était un peu roue libre. Mais prenez le temps d’analyser ce qui s’est passé.

Lorsque l’on parie dans de mauvaises dispositions mentales, le résultat est souvent négatif. On ne peut pas changer le passé, mais pour gagner aux paris sportifs, il faut savoir s’en rendre compte et réagir vite. Ainsi, vous pourrez mettre en place une routine ou des règles pour vous assurer d’avoir votre cerveau bien branché sur « on », et d’être calme et reposé(e), lorsque vous vous consacrez aux paris sportifs.

L’enjeu majeur : bien pronostiquer

Savoir garder une attitude gagnante permet de faire une bonne moitié du chemin… mais il reste encore à gagner vos paris ! Pour ce faire, il va falloir établir des pronostics justes, identifier les paris aux cotes intéressantes pour gagner de l’argent, et comme on le verra plus tard, miser des sommes de façon intelligenteLa base d’un pari sportif gagnant est bien entendu d’anticiper correctement un résultat. Si vous aimez et connaissez bien un ou plusieurs sports, vous êtes bien parti(e). Les recommandations suivantes permettront d’améliorer vos pronostics. Elles sont d’autant plus faciles à mettre en œuvre qu’elles correspondent sans doute à des habitudes que vous avez déjà en partie :

Bien pronostiquer le résultat des matchs

  • Regarder les rencontres sportives pour vous faire votre propre opinion sur les équipes et les joueurs.
  • Suivre les résumés de nombreux matchs pour emmagasiner plus de connaissances sur les compétitions et les athlètes.
  • Étudier le classement des équipes, l’historique des matchs, la forme récente des adversaires pour évaluer plus finement leurs chances.
  • Consulter les statistiques proposées par les opérateurs de paris sportifs sur les matchs, pour ajouter des critères plus objectifs à votre analyse.
  • Étudier les avis, opinions, pronostics et tuyaux partagés sur les rencontres par des journalistes, spécialisées et tipsters pour confronter votre avis au leur.

Si vous arrivez à systématiser ces étapes avant de placer vos paris, vous vous donnerez un maximum de chances pour ne pas vous tromper dans vos analyses et gagner aux paris sportifs ! 

3 pièges à éviter en analyse sportive

Pour évaluer les chances de deux adversaires, on se réfère à leurs performances passées, c’est bien normal. Mais, évidemment, le futur n’est jamais une extrapolation exacte des tendances actuelles ou historiques.

boussole et statistique gagner aux paris sportifsssole et statistique gagner aux paris sportifs

Lorsque vous évaluez un match à l’aune des résultats récents ou anciens des protagonistes, certains phénomènes peuvent vous mener sur une fausse piste. 🔮  Voici des aspects importants à bien comprendre :

  • Toutes les suites ont une fin. Les équipes, les joueurs, les équipements, les supporters : tout change avec le temps, et les résultats aussi. Dans sa carrière en simple, le tennisman Cédric Pioline a perdu ses 9 premières finales de tournois, avant de remporter 5 des 8 suivantes. Une tendance, même évidente et durable, reste à prendre avec des pincettes, car un jour, les conditions qui la soutiennent ne seront peut-être plus là.
  •  Le score, phénomène grossissant. Le score des matchs est généralement un bon indicateur de la physionomie d’une rencontre, mais pas toujours. Derrière un 2-0 en football, on peut trouver un match à sens unique comme un hold-up caractérisé. Pour évaluer le degré de forme d’une équipe ou d’un joueur, essayez de vous baser aussi sur le contenu des matchs, car les scores peuvent être trompeurs
  • La prime au gagnant. Une fois que le résultat d’une rencontre est connu, les analystes ont une tendance assez drôle à revisiter l’histoire et la saison en fonction de ce dernier match. Une équipe moyenne, mais qui vient d’enchaîner 2 belles victoires, sera souvent couverte de bien plus d’éloges qu’elle ne le devrait. L’emballement pour les vainqueurs du week-end précédent est une tendance que vous devez relativiser dans vos pronostics.

Gagner ses paris du sportif au financier

Disposer d’une bonne assise psychologique et savoir pronostiquer des rencontres : voici les deux piliers du pari sportif gagnant ! Mais pour gagner ses paris du sportif au financier, il faut en outre maîtriser deux autres aspects importants

  • La technique des cotes et des mises pour identifier les paris vraiment profitables.
  • La maîtrise de votre bankroll, pour faire grandir votre capital à long terme.

Le premier aspect concerne le fonctionnement technique des paris sportifs. Rassurez-vous, c’est un domaine facile assez facile à maîtriser. Les meilleurs bookmakers offrent tout un ensemble de guides, de glossaires, et de l’aide en ligne, pour développer votre compréhension des paris. 📚  Terminologies en paris sportifs, types de mise, calcul des gains potentiels… Vous saurez facilement et rapidement faire la différence entre un pari simple  « 1N2 », un pari multiple à handicap, ou une grille de paris en système. De même, la notation et la signification des cotes des paris, qu’elle soit en côte digitale, américaine ou anglaise, ne présentera pas de difficultés. L’étape suivante, plus délicate, consistera à identifier les vrais opportunité des paris.

A la recherche du « value bet »

Le vrai challenge, en technique de pari, se situe dans la confrontation de votre propre pronostic avec celui du bookmaker, traduit chez ce dernier par la cote qu’il a fixé sur le pari. L’art d’engranger des profits en paris sportifs consiste à placer des sommes sur des événements pour lesquels le bookmaker offre un gain très appréciable par rapport au risque que vous estimez prendre. Cet avantage relatif, quand il est de votre côté, s’appelle un value bet. Sur un value bet, ce n’est pas tant que le pari est assuré, cela n’est jamais possible de prédire à 100 % un pari. Mais, en cas de victoire, le gain rendu par le bookmaker couvre et dépasse clairement le risque que vous avez encouru en ayant placé votre mise. 

C’est en repérant ces value bet que vous pourrez gagner aux paris sportifs sur le long terme. Parier uniquement sur les plus grands favoris ne permet pas de gagner au final. Certes, vous remporterez vos paris souvent, mais sur ce genre de match, la cote fixée par l’opérateur est très basse. Les profits générés à chaque pari sont donc faibles. Sur la durée, ils ne couvrent pas les mises perdues occasionnellement, quand le FC Barcelone ou le PSG s’inclinent de façon inattendue à domicile face à une petite équipe. Pour parier gagnant, il faut donc toujours comparer votre estimation d’un événement avec la cote offerte en échange. Si cet événement n’est pas suffisamment bien « payé » par le bookmaker, portez votre mise sur un autre pari plus profitable !

De l’art de gérer votre « bankroll »

Dernière étape et non des moindres pour gagner de l’argent en paris sportifs : l’utilisation efficace de votre budget. Voilà un domaine où les parieurs rigoureux et raisonnables sont généralement à l’aise, mais que tous et toutes doivent apprendre à maîtriser. En paris sportifs, l’offre de bienvenue (et de façon plus générale, tous les bonus offerts) apporte un solide boost à votre capital. Mais ensuite, les gains doivent s’accumuler de façon très progressive. Cela passe par une utilisation judicieuse de votre budget, appelé bankroll. Voici 3 règles à suivre :    

  1. Garder 95 % de son budget au chaud. Si vous avez placé une certaine somme sur votre compte-joueur chez un bookmaker, vous ne devez jouer qu’une toute petite partie de ce budget à la fois. Ceci afin d’éviter une banqueroute prématurée. 
  2. Se prémunir du phénomène de variance. La variance, c’est le phénomène de chance et malchance en paris sportif. Il pourra ainsi vous arriver de perdre plusieurs paris d’affilée. En misant votre budget par petites parts, vous passerez par ce genre de phase sans encombre.
  3. Réinvestir dans votre bankroll. Si vous êtes un parieur à succès, vous devrez décider comment allouer vos gains. Rapatriez une partie des bénéfices sur votre compte courant, pour les sauvegarder. Et ré-investissez le reste dans votre bankroll, pour toujours le faire grandir.

Continuer à toujours développer son bankroll est essentiel. Avec un bankroll plus élevé à disposition, vous augmentez le montant moyen de vos mises. En conséquence, les gains moyens générés par les mises seront eux aussi plus élevés. Un cercle vertueux qui permet d’augmenter progressivement les montants moyens des enjeux, et donc les profits du joueur, sans avoir à multiplier le nombre de paris. 📈  Cette gestion du bankroll est la méthodologie de tous les parieurs sportifs professionnels. Pas la peine d’en chercher d’autres, il n’y en a pas !

Gagner aux paris sportifs : prêt(e) à vous tester ?    

Contrôle de votre mental, établissement de pronostics objectifs, appréciation des cotes pour trouver des value bets, gestion progressive de votre bankroll : voilà les 4 vertus cardinales du parieur sportif à succès !

Nous espérons que ce guide vous en aura donné un bon aperçu. Laissez derrière vous les fantasmes et les clichés d’hier sur les paris sportifs. Et faites place aux profits de demain ! Pour vous essayer aux paris sportifs, voilà une bonne nouvelle : les bookmakers français redoublent de bonus et de paris gratuits pour vous aider à gagner aux paris sportifs sans risque. Pour révéler vos talents de parieur sportifs, référez-vous donc à notre TOP des opérateurs français ; les meilleurs veulent le meilleur, on vous conseille de suivre cet exemple !

FAQ pour gagner au pari sportif

Gagner de l’argent aux paris sportifs demande de combiner 4 éléments :

  • Stabilité émotionnelle
  • Pronostics sportifs pertinents
  • Repérage des paris profitables
  • Gestion saine de son bankroll

Tous ces domaines nécessitent de faire certains efforts pour progresser sur le long terme. Les parieurs débutants ont parfois tendance à sous-estimer la difficulté de neutraliser certains biais cognitifs.

Il n’y a pas de méthodes pour gagner à tous les coups aux paris sportifs. Les paris sportifs sont par nature incertains. En plus de bien prédire les résultats, les professionnels en paris sportifs sont capables de cerner les paris sur lesquels il est intéressant de miser car la cote couvre le risque (value bet). C’est ce qui leur permet de gagner sur le long terme. De plus, ils n’utilisent que les meilleurs bookmakers pour réaliser de meilleurs profits.

Certains parieurs professionnels ont amassé au cours de leur carrière des dizaines de millions de dollars. Des milliers de parieurs gagnent confortablement leur vie avec les paris sportifs. À la base de leur succès, se situe la capacité à établir des prévisions correctes en paris sportifs. Cela demande de bien connaître certains sports, et d’analyser les rencontres de la façon la plus objective possible.

Gagner au paris sportifs suppose une approche mentale particulière, afin d’être objectif et lucide dans sa façon de raisonner, et de garder en permanence une stabilité et un équilibre émotionnel. Pour bien parier, les parieurs professionnels savent par exemple comment garder leur calme et leur concentration